Stratégie de communication efficace pour appuyer les changements au Paraguay

Jeudi, mars 8, 2018

Pour la première fois, l'APT a animé un atelier sur une stratégie de communication efficace pour un mécanisme national de prévention (MNP) opérationnel. Cela a été fait au Paraguay, où l’APT bénéficie d'un partenariat solide avec l'organe de prévention de la torture. La présence de l'APT au Paraguay a également été l'occasion de participer à une réunion de travail pour les défenseurs publics sur les défis qu'ils rencontrent en matière d'assistance juridique pendant les premières heures de garde à vue, ainsi que de soutenir la collaboration naissante entre le MNP et le Bureau du Défenseur public du Paraguay.

Utilisée de manière stratégique, la communication peut être un outil puissant pour permettre aux MNP d'atteindre leurs objectif de changements durables dans la privation de liberté, afin d'éviter la torture et autres mauvais traitements. Durant l'atelier de communication de trois jours animé par l'APT, les membres et le personnel du MNP paraguayen ont convenu que leurs principaux interlocuteurs à cet égard étaient les autorités, qui ont la responsabilité de mettre en œuvre leurs recommandations et d'engager le dialogue avec le MNP.

En gardant à l’esprit leurs principaux objectifs et leur type d’auditoire, les participants à l'atelier ont ensuite discuté de l'importance de produire des rapports bien informés et fondés sur des données probantes. Sur la base d'un examen des rapports précédents, ils ont analysé la meilleure façon de maximiser leur impact, y compris par le biais de communications publiques. Reconnaissant la nécessité de parler d'une seule voix pour mener à un changement efficace, les participants ont également engagé une réflexion cruciale sur leurs processus de communication interne. À la fin de l'atelier de trois jours, ils ont tous convenu qu'une réflexion approfondie, une planification détaillée et de la créativité, tout en restant clair sur les limites de leur mandat de prévention, étaient les clés d'une stratégie de communication réussie.

« Les MNP sont confrontés à un défi très spécifique lorsqu'il s'agit d'interagir avec les médias, car ils doivent peser les avantages de rendre leurs informations publiques avec l'exigence de maintenir un dialogue constructif avec les autorités », explique Audrey Olivier Muralt, Directrice du bureau régional de l'APT pour l'Amérique latine.

L'APT a également été invitée à participer à une réunion de travail organisée par le MNP et le Ministère de la Défense publique du Paraguay pour discuter des défis auxquels sont confrontés les défenseurs publics dans la mise en œuvre de garanties, en particulier l’accès à un avocat ainsi que l’information du détenu sur ses droits, dès le début de la garde à vue. Ce fut également l'occasion de partager les exemples et les principaux résultats de l'atelier organisé par l'APT en 2017 pour les MNP latino-américains sur le suivi des garanties pendant les premières heures de garde à vue.

« Les ateliers de l'APT ont historiquement servi au MNP du Paraguay à réfléchir sur ce qui a été fait et ce qui doit être fait pour avancer dans la mise en œuvre des objectifs de l'OPCAT », a déclaré la commissaire Soledad Villagra, en exprimant toute sa gratitude au personnel de l’APT impliqué dans ce projet.

Image retirée.

Soledad Villagra, Président de la Commission du MNP, fait des remarques préliminaires lors de la réunion de travail, Asuncion, Paraguay, 22 février 2018

Image retirée.

Les Défenseurs publics discutent des défis rencontrés pour faciliter l'accès à un avocat aux détenus lors de leurs premiers moments de garde à vue. Asuncion, Paraguay, 22 février 2018

Équipe