Le plan stratégique 2020-2023 de l'APT: notre feuille de route pour la prévention de la torture

Mardi, juin 2, 2020

L'amélioration de la protection des personnes privées de liberté, en particulier lors des premiers moments de la détention, est un axe essentiel du nouveau plan stratégique quadriennal de l'APT. L'accent est également mis sur le renforcement de la protection des personnes qui peuvent être particulièrement vulnérables aux abus, notamment les femmes, les personnes LGBTI, les personnes migrantes, réfugiées et les demandeur·e·s d'asile.

Le nouveau plan stratégique arrive à un moment crucial dans les efforts mondiaux pour mettre fin à la torture et aux mauvais traitements. "Nous savons que la prévention de la torture fonctionne et nous avons des preuves solides pour le démontrer", a déclaré la Secrétaire générale de l'APT, Barbara Bernath. "Nous sommes également encouragé·e·s par les nombreux développements positifs qui ont lieu, notamment le nombre croissant d'organes de contrôle indépendants opérant dans les pays du monde entier".

p>p>

Toutefois, un certain nombre de défis contemporains ont accru le risque de torture et de mauvais traitements. "Aujourd'hui, il y a des conflits armés dans des pays du monde entier ; les guerres et le changement climatique signifient que plus de personnes que jamais sont déplacées à l'intérieur de leur pays ou traversent les frontières et, plus insidieusement, il existe une attitude dominante selon laquelle la torture est acceptable dans certaines circonstances", a-t-elle déclaré.

Notre travail de prévention de la torture et des mauvais traitements n'a jamais été aussi important

Barbara Bernath, Secrétaire générale de l'APT

Le plan stratégique 2020-2023 de l'APT établit une feuille de route pour s'attaquer aux facteurs de risque de la torture et des mauvais traitements et pour favoriser le changement dans quatre domaines :

  • Les personnes sont traitées avec dignité et équité par le système de justice pénale
  • Les personnes en situation de vulnérabilité sont à l'abri de la torture et des mauvais traitements
  • Des arguments forts et de nouvelles voix sont mobilisés pour prévenir la torture
  • Un contrôle efficace et indépendant protège les personnes privées de liberté.

L'approche de l'APT s'appuiera sur les partenariats constructifs que nous avons établis avec les gouvernements, les organes chargés de l'application des lois, les organisations de la société civile et d'autres qui partagent les objectifs de l'APT. En menant des projets de recherche innovants, des initiatives de communication et d'engagement numérique, nous espérons mobiliser d'autres personnes et construire encore plus de partenariats pour le changement.

L'APT poursuivra son travail aux niveaux national, régional et international.

"Au niveau national, cela pourrait signifier fournir un soutien pratique aux organes de contrôle de la détention ou s'engager avec les responsables de l'application des lois sur des stratégies autour des entretiens non coercitifs", a déclaré Mme Bernath. Au niveau international, l'Agenda 2030 pour le développement durable représente une véritable opportunité de faire progresser la prévention de la torture d'une manière plus holistique. "Si vous vous attaquez à des problèmes tels que la pauvreté, la discrimination et la corruption, et si vous disposez d'institutions transparentes et responsables, vous ferez beaucoup pour vous attaquer aux causes profondes de la torture et des mauvais traitements", a-t-elle déclaré.

Lire notre plan stratégique 2020-2023