La communauté de prévention de la torture appelle à la protection du mécanisme national de prévention de l'Afghanistan

Lundi, août 23, 2021

La récente offensive militaire des talibans représente une menace pour l'indépendance et le fonctionnement continus du mécanisme national de prévention (MNP) de l'Afghanistan - la Commission afghane indépendante des droits de l'homme (CAIDH) - ainsi que pour la sécurité de ses membres et de son personnel. 

Les personnes qui se sont engagées dans la promotion des droits de l'homme et de la démocratie sont désormais confrontées à un risque sérieux de représailles sous les talibans. Les femmes qui dirigent et travaillent pour la CAIDH sont particulièrement à risque. Toutes les personnes menacées, y compris le personnel de la CAIDH et leurs familles, ont besoin de protection, y compris, si nécessaire, par le biais de visas et de passage sûrs. 

À l'occasion de la session spéciale du Conseil des droits de l'homme consacrée à la situation des droits de l'homme en Afghanistan, plus de 30 MNP de toutes les régions du monde se sont réunis pour signer une déclaration commune. Cette lettre témoigne de notre solidarité avec la CAIDH. Nous appellons les personnes en position de pouvoir en Afghanistan à respecter leurs obligations internationales de respecter le travail indépendant de la Commission et de garantir la sécurité de ses membres et de son personnel.