En dix ans, le nombre de femmes emprisonnées dans le monde a augmenté de 50%.

Nombreux femmes ont été victimisées et elles ont une histoire de pauvreté, de discrimination et de problèmes de santé mentale.
Beaucoup sont des mères ou des soignantes. La prison n'est pas la bonne réponse pour ces femmes.

Derrière les barreaux, toutes les femmes peuvent être victimes de discrimination, de violence et de harcèlement.
Les femmes transgenres sont particulièrement vulnérables.

Il existe des alternatives à la détention des femmes. Et il existe de meilleures façons de gérer les prisons.

Notre campagne mondiale vise à contribuer à rendre la justice plus sûre et plus équitable pour les femmes.