Forum régional de l’APT «Prévenir la torture: une responsabilité partagée»

L'APT a organisé à Panama du 30 septembre au 2 octobre 2014 le premier Forum Régional sur le Protocole facultatif à la Convention contre la torture en Amérique Latine.

Le Forum a rassemblé des représentants des 14 Etats parties au Protocole, des représentants des mécanismes nationaux et locaux de prévention (MNP et MLP) de la région, ainsi que des acteurs nationaux, régionaux et internationaux engagés dans la prévention de la torture, afin de renforcer le rôle de ces mécanismes et augmenter la coopération entre ces acteurs autour de défis communs dans la région.


Défis pour une prévention efficace

Au cours des dernières années, l’Amérique latine a fait des progrès importants en matière de prévention de la torture. A ce jour, 14 Etats ont ratifié l’OPCAT et la plupart d’entre eux ont créé leur MNP.

Cependant, de nombreux défis se posent encore à une prévention de la torture efficace et à la création de mécanismes indépendants. Les mécanismes manquent en effet souvent des ressources nécessaires et, dans de nombreux cas, les Etats ne mettent pas en œuvre leurs recommandations. Dans une région où la torture et d’autres formes de mauvais traitements des personnes privées de liberté sont une réalité quotidienne, les MNP luttent pour attirer l’attention des Etats sur des questions telles que la surpopulation carcérale, la détention préventive, la corruption et les failles du système judiciaire ainsi que sur d’autres facteurs augmentant le risque de torture et mauvais traitements.

Pour l’APT, ce premier Forum régional avait pour but de renforcer le rôle des mécanismes de prévention de la torture et de progresser dans la mise en œuvre de l’OPCAT en Amérique latine.


Programme

Le premier jour du Forum a porté sur les éléments principaux nécessaires à l’efficacité des MNP, tels que leur indépendance, une base juridique solide et un processus de sélection des membres conforme aux dispositions de l’OPCAT. Une des sessions s’est concentrée plus particulièrement sur le mandat des MNP concernant les personnes en situation de vulnérabilité en détention.  

La vidéo de la cérémonie d’ouverture, y compris le discours inaugural d’Elizabeth Odio Benito, est disponible ici.

Le deuxième jour du Forum, les participants ont discuté des différentes façons d’ améliorer le suivi et l’impact des recommandations des MNP et du SPT.  Un Panel d’experts a également débattu du risque de représailles contre les personnes qui coopèrent avec les organes de monitoring.  Les participants se sont ensuite divisés en groupes de travail nationaux pour discuter de la situation respective dans les 14 Etats parties au Protocole.

Le dernier et troisième jour du Forum a été dédié à une réunion de travail entre mécanismes nationaux et locaux de prévention, le SPT et l’APT pour discuter des défis auxquels font face les mécanismes et de la coopération future entre ces organes au niveau régional.

Le programme complet et davantage d’informations concernant le Forum sont disponibles en espagnol.

L’APT remercie l’Allemagne pour son soutien dans l’organisation du Forum Régional : « Prévenir la torture : une responsabilité partagée »