Philippines: Un leadership gouvernemental fort est requis pour mettre en place un mécanisme national de prévention

Dimanche, novembre 26, 2017

Alors que les Philippines ont ratifié le Protocole facultatif à la Convention des Nations Unies contre la torture (OPCAT) en avril 2012, acceptant ainsi de mettre en place un mécanisme national de prévention (MNP) indépendant pour surveiller tous les lieux de détention, le processus de désignation du MNP est bloqué. Parmi d'autres raisons, le climat politique difficile et le processus prolongé d'adoption d'une loi sur les MNP conduisant à des incertitudes sur le modèle de MNP le plus approprié à adopter pour le pays. Mais au bout du compte, c'est la responsabilité du gouvernement d'établir un MNP fonctionnel.

Pour en savoir plus (en anglais)

Équipe