Le MNP Sénégalais est prêt à démarrer

lundi, 23 janvier 2012

Lors de la réunion du Conseil des ministres, qui s’est tenue le 19 Janvier 2012 à Dakar, le magistrat Boubou Diouf Tall a été nommé Observateur national des lieux de privation de liberté.Trois ans après l’entrée en vigueur de la loi portant création du Mécanisme National de Prévention sénégalais (Observatoire national des lieux de privation de liberté), le gouvernement sénégalais a finalement nommé la tête de cette nouvelle institution qui sera en charge de la prévention de la torture et des mauvais traitements dans le pays.Cette décision a été prise pendant la mission conjointe de plaidoyer que l'APT et Amnesty International Sénégal ont conduite à Dakar du 16 au 20 janvier 2012, afin de promouvoir la sélection d'un candidat approprié, en conformité avec les recommandations du séminaire de Juillet 2011.

L'APT se réjouit de cette étape importante qui conduit le processus de mise en œuvre de l’OPCAT à une phase cruciale: le démarrage d'un nouvel MNP. En effet, M. Tall devra faire face au défi de mener à bien la création de l'Observatoire en rassemblant les ressources humaines, financières et substantielles nécessaires qui permettront de rendre cette nouvelle institution pleinement opérationnelle. L'APT se tient à la disposition de l’Observateur afin de coopérer et de lui fournir l’appui technique nécessaire en vue d'assurer le fonctionnement efficace de l'institution. L’Observatoire sénégalais des lieux de privation de liberté est le 4ème MNP d’Afrique, après ceux de l'île Maurice, du Mali et du Nigéria.

Lien à la presse nationale