Nouvel espoir pour le Mécanisme national de prévention du Liban

Mercredi, novembre 2, 2016

Après 29 mois de vacance politique, le Parlement libanais a adopté la loi tant attendue instituant la Commission nationale des droits de l'homme, qui intègre le mandat de prévention de la torture.

Le Liban a été le premier pays de la région du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord à ratifier le Protocole facultatif à la Convention des Nations Unies contre la torture (OPCAT), en décembre 2008.

Lire l'article (en anglais)