Mauritanie : Soutien au processus de réflexion stratégique du MNP

mardi, 16 octobre 2018

Dans le cadre de son programme de coopération et d’accompagnement du Mécanisme national de prévention (MNP) de la torture mauritanien, l’APT a facilité un atelier de réflexion sur les éléments essentiels du mandat préventif. Durant trois jours, le MNP et l’APT ont pu échanger sur les aspects spécifiques du mandat du MNP, afin de renforcer sa planification stratégique et d’identifier ses besoins en matière de développement institutionnel.

Pour le MNP mauritanien, créé en avril 2016 – et disposant donc d’une certaine expérience dans la mise en œuvre de son mandat préventif, y compris dans le monitoring des lieux de privation de liberté – il s’agissait d’un moment clé pour consolider sa structure ; discuter d’une vision commune parmi ses membres ; identifier les principaux défis liés à son mandat ; et définir des méthodes de travail appropriées. Forte de son expérience unique auprès des MNP du monde entier, l’APT s’est rendue à Nouadhibou du 1er au 4 octobre afin de faciliter ces discussions institutionnelles.

« Les discussions furent fructueuses car elles ont soutenu l’établissement d’un cadre de travail et l’identification des priorités du MNP mauritanien pour 2019, tout en mettant l’accent sur le développement institutionnel et la clarification des procédures internes afin d’être plus efficace », a expliqué la Responsable du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord, Yasmine Shams.

Partenaire stratégique du MNP mauritanien depuis sa création, l’APT s’est engagée à accompagner le nouveau mécanisme dans la mise en œuvre efficace de son mandat, et en particulier à renforcer les capacités de ses membres à s’acquitter de leur mission de prévention de la torture et autres mauvais traitements. Le soutien à son développement institutionnel fait partie intégrante de cet appui. En effet, l’expérience a démontré que la mise en place effective d’un MNP est un processus continu, qui évolue dans le temps. Il s’avère donc fondamental de revoir régulièrement les aspects de fonctionnement du MNP afin de garantir l’impact du travail préventif et d’évaluer son efficacité.

Le MNP Mauritanien est composé de 12 membres, et un Président, et a été mis en place par une loi adoptée en septembre 2015.

L’APT est engagée en Mauritanie depuis 2011. Elle accompagne le MNP dans la mise en œuvre efficace de son mandat grâce au soutien continu de la Ville de Genève.

Pour plus d’informations sur :