L’Instance Nationale pour la Prévention de la Torture de Tunisie effectue une visite d’étude en Suisse

Lundi, mars 6, 2017

La Tunisie est le premier pays de la région MENA à établir son mécanisme national de prévention. L’Instance Nationale pour la Prévention de la Torture (INPT) est opérationnelle depuis le printemps 2016. La Présidente et six membres de l’Instance ont été invités en Suisse pour une visite de travail organisée par  l’APT et l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT).

Hamida Dridi, présidente de l'Instance Nationale de Prévention de la Torture de la Tunisie from APT Geneva on Vimeo.

Le programme de visite s’est déroulé du 12 au 16 février 2017 à Genève, Fribourg et Berne. Au cours de cette visite, l’INPT a pu notamment s’entretenir et bénéficier de l’expérience de la Commission Nationale de Prévention de la torture Suisse et échanger avec le Sous-comité de prévention de la torture des Nations Unies, qui a conduit une visite en Tunisie en Avril 2016.

La visite a également permis des échanges fructueux entre les membres de l’INPT et la Rapporteure spéciale de l’ONU sur les droits des personnes handicapées, ainsi qu’avec la Division Sécurité Humaine du Département Fédéral des Affaires étrangères Suisse et le Comité international de la Croix Rouge (CICR). Ils ont également pu se familiariser avec le programme de formation de personnel pénitentiaire et le système d’exécution des peines en Suisse lors d’une visite au Centre Suisse de formation du personnel pénitentiaires à Fribourg.

Les résultats de cette visite sont positifs puisque de nombreuses opportunités de coopération entre l’INPT et d’autres acteurs ont vu le jour et que la relation entre l’INPT et l’APT s’est encore davantage renforcée.

La visite a pu être réalisée grâce au soutien de la Division Sécurité Humaine du Département Fédéral des Affaires étrangères (DFAE), dans le cadre d’un programme de coopération et d’appui spécifique dans la région Moyen Orient et Afrique du Nord entre le DFAE et l’APT et l’OMCT.
 

Image retirée.La délégation de l'Instance Nationale pour la Prévention de la Torture de Tunisie, avec Abdelwahab Hani et les membres du personnel de l'APT au Centre Jean-Jacques Gautier, Gèneve.