L'Afrique du Sud progresse vers la ratification de l’OPCAT

mardi, 7 mai 2019

En mars 2019, le Parlement sud-africain a approuvé la ratification de l'OPCAT. Il s’agit d’ une étape importante pour la prévention de la torture en Afrique, après une décennie de plaidoyer sans relâche.

Dans le cadre de la 66ème session du Comité des Nations Unies contre la torture, l'APT a rencontré la Commission sud-africaine des droits de l'homme (SAHRC) pendant deux jours afin de discuter des prochaines étapes en termes de finalisation de la ratification et de la désignation et de la création du Mécanisme national de prévention (MNP).

Les discussions entre les expert-e-s de l'APT, la direction et les expert-e-s de la SAHRC ont porté sur un éventail de questions, notamment: l'intégration effective du mandat du MNP au sein d'une INDH, ainsi que les moyens d'assurer une coordination et une coopération efficaces avec la société civile et les autres organes de monitoring de la détention.

La réunion s'est terminée par de nouvelles discussions autour d'un projet de feuille de route pour la prochaine phase d'établissement du MNP, et un accord sur la signature entre l’APT et la SAHRC d’un protocole couvrant la coopération future. L’APT a également rencontré dans le même contexte le Vice- Ministre de la Justice, l’honorable John Jeffery, afin d’examiner les mesures immédiates relatives au dépôt de l’instrument de ratification auprès de l’Organisation des Nations Unies et à la désignation du mécanisme national de prévention.