Europe & Asie Centrale

C’est dans la région d’Europe et d’Asie centrale que se situe plus de la moitié des Mécanismes nationaux de prévention (MNP) du monde. La diversité des types de MNP, que des contextes politiques et des environnements de travail donne accès à un large panel de possibilités d’échanges d’expériences, dont à travers les quelques MNP sous-régionaux.

Notre priorité est de soutenir l’effectivité des MNP dans toute la région. Dans ce cadre, nous facilitons des échanges entre pairs et assistons avec des évaluations stratégiques. Nous dispensons des formations, donnons des conseils et organisons d’autres activités de renforcement des capacités. Enfin, nous plaidons auprès d’États, d’autorités de détention ainsi que d’institutions locales et régionales pour le développement de stratégies de prévention.

L’implication de l’APT dans la région est de longue date. En Europe, l’APT a joué un rôle central dans le développement du premier traité de prévention de la torture régional : la Convention européenne pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants, et son mécanisme de monitoring, le Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT). Le CPT effectue des visites inopinées à tous les lieux de privation de liberté à travers la région couverte par le Conseil de l’Europe.

Exemples de notre travail en région Europe et Asie centrale :

Régional : Plaidoyer et travail conjoint avec l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)

Régional : Travail sur le monitoring des lieux de détention pour migrant-e-s avec le Conseil de l’Europe (CoE)

Géorgie : Travail à enforcer les capacités du MNP à faire le suivi stratégique de ses recommandations