Accueil Ressources News on prevention L’université d’été sur les Règles Nelson Mandela réunit 17 MNP à Bristol

L’université d’été sur les Règles Nelson Mandela réunit 17 MNP à Bristol


jeudi, 31 août 2017

En collaboration avec Penal Reform International (PRI) et le Centre de mise en œuvre des droits de l’homme de l’Université de Bristol, l’APT a organisé une Université d’été sur « Le monitoring des lieux de détention en appliquant les Règles Nelson Mandela ». Conçu pour les professionnels de la prévention de la torture, l’Université d’été visait principalement à traiter des questions spécifiques de l’Ensemble des règles minima pour le traitement des détenus qui avaient été révisées en 2015. Sponsorisée par le gouvernement danois, cette formation d’une semaine a réuni les représentants des Mécanismes nationaux de prévention de 17 pays, ainsi que d’autres experts dans les domaines du pénitentiaire ou du monitoring de la détention.

Organisée en séquence de modules interactifs, cette Université d’été était guidée par des experts d’un large éventail d’organisations, dont le bureau de l’OSCE pour les institutions démocratiques et les droits de l’homme (OSCE/ODIHR), l’Union américaine de la liberté civile (ACLU), le Sous-Comité des Nations Unies pour la prévention de la torture (SPT) et le Comité européen pour la prévention de la torture (CPT).

Les participants ont examiné en détail les règles concernant les mesures disciplinaires, la mise à l’isolement, les fouilles corporelles, la gestion des dossiers de prisonniers, les plaintes et les inspections, les enquêtes en cas de grave préjudice, les décès en détention, ainsi que les allégations de torture, l’accès aux soins et le rôle des médecins.

« Le cours a couvert toutes les nouvelles règles, et […] pour chaque module il y avait beaucoup à apprendre et d’extraordinaires conférenciers et animateurs de tous les horizons pour inspirer et faire vivre ces règles », a déclaré dans un récent blog le Chef des opérations de l'Independent Custody Visiting Association (ICVA), une association du Royaume-Uni qui dirige, soutient et représente des bénévoles qui visitent les lieux de garde à vue pour défendre les droits des détenus.

C’était la deuxième Université d’été organisée conjointement avec PRI et le Centre de mise en œuvre des droits de l’homme de l’Université de Bristol. La première édition, intitulée « Prévenir la torture et les mauvais traitements des femmes détenues incluant la dimension genre », était consacrée au monitoring des lieux de détention en appliquant les Règles de Bankok – les Règles des Nations Unies concernant le traitement des détenues et l’imposition de mesures non privatives de liberté aux délinquantes.

Membres du staff
Jean-Sébastien Blanc
Conseiller en matière de détention
+41 22 919 21 83
Contenus relatifs
Partenaires
Dernier Tweet