Accueil Où nous travaillons Europe & Asie Centrale

La torture et les sévices sont encore monnaie courante

La région Europe et Asie centrale présente une grande diversit à différents niveaux, y compris dans le domaine de la protection des droits de l'homme.  Alors que certains pays de la région assurent un haut niveau de protection, y compris contre la torture et les mauvais traitements, on déplore l'usage généralisé et parfois systématique de ces pratiques dans d'autres Etats. 

De nombreux Etats pourraient ainsi être plus actifs pour mettre fin à l'usage de la torture et autres formes de mauvais traitements. 

Le Programme Europe et Asie centrale vise à éradiquer la torture et autres formes de mauvais traitements en s'assurant que la législation en matière de droits de l'homme soit bien appliquée au niveau national. La promotion d'un monitoring efficace et de la transparence dans tous les lieux de détention reste une de nos sphères d'activité prioritaires dans la région, notamment depuis qu'un nombre toujours croissant de pays de la région signe et ratifie l'OPCAT.

Actuellement, l'APT est engagée dans des projets de grande envergure sur la prévention dans plusieurs Etas comme le Kirghizistan, le Tadjikistan et la Turquie. Nous sommes également de plus en plus actifs dans la région des Balkans.

Considérant que les mauvais traitements peuvent se produire n'importe où, l'APT continue à intervenir à travers toute la région y compris dans les Etats de l'Union européenne. Rien qu'en 2012, l'APT a travaillé en Hongrie et en Irlande, aux Pays-Bas, en Espagne et au Royaume-Uni.

La collaboration avec trois organisations intergouvernementales majeures de la région, le Conseil de l'Europe, l'Union européenne et l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe représente un autre aspect essentiel de la stratégie que l'APT poursuit en matière de prévention de la torture en Europe et en Asie centrale.


Membres du staff
Eva Csergö
Responsable du programme Europe & Asie Centrale
+41 22 919 21 78
Dernier Tweet