Accueil Qui nous sommes Centre J-J Gautier

Centre Jean-Jacques Gautier

Le Centre Jean-Jacques Gautier est le nouveau siège de l'APT avec son équipe toujours plus nombreuse. Il a été construit en 2012 sur le site des anciens bureaux.

Ce centre de compétences, d'analyse et d'action sur la prévention de la torture est dédié à la mémoire du fondateur de l'APT, Jean-Jacques Gautier (1912-1986) et de son engagement dans la lutte contre la torture. Ce centre confirme également le rôle central de la ville de Genève dans la défense et la promotion des droits de l'homme. L'APT, grâce à cet emplacement unique au cœur de la Genève internationale sera dans une meilleure position pour répondre aux demandes toujours plus nombreuses venant des quatre coins du monde de soutien aux actions de prévention de la torture.

Le Centre Jean-Jacques Gautier a été inauguré officiellement le 21 septembre 2012 à l'occasion de la célébration du 100ème anniversaire de la naissance du fondateur de l'APT.

Respect de l'environnement

Conçu et réalisé par les ingénieurs et architectes suisses de Charpente Concept et Ganz & Mueller, le Centre Jean-Jacques Gautier a été bâti principalement en bois certifié suisse, dans le respect des principes du développement durable. La certification Minergie garantit que le bâtiment respecte  l'environnement et qu'il répond efficacement aux critères d'économie d'énergie, sans consommation de carburants fossiles tels que mazout, gaz ou charbon.

Information pour les visiteurs

Grâce au Centre Jean-Jacques Gautier, l'APT est en mesure d'offrir un meilleur soutien à ses partenaires nationaux et internationaux de passage à Genève. Pour plus d'information sur les possibilités offertes aux visiteurs externes d'utiliser des espaces de travail et/ou la Salle de réunion Martita Jöhr, prière de contacter Catherine Felder, tél: +41 (0)22 9192170, email: cfelder@apt.ch. 

Donateurs

L'APT souhaite exprimer toute sa reconnaissance à la Fondation Hans Wilsdorf, à la Loterie Romande, à Madame Catherine Gautier, à feu Madame Martita Jöhr, à l'Association Artistes contre la Torture ainsi qu'à toutes les personnes qui ont contribué à la réalisation de ce projet.

Contenus relatifs
Ressources externes
Dernier Tweet