Accueil Où nous travaillons Ameriques

Pour que la prévention de la torture devienne une réalité

La majorité des Etats américains (à l'exception de certains Etats des Caraïbes) se sont engagés à prévenir et combattre la torture en adhérant aux Conventions contre la torture inter-américaines ainsi que celle des Nations Unies.

Toutefois, le respect de l'intégrité des personnes privées de liberté reste dans cette région un des défis majeurs. De nombreuses pratiques structurelles, y compris l'usage de la torture et autres mauvais traitements, l'entassement et la surpopulation, des structures carcérales déficientes, des soins médicaux et des services éducatifs inadéquats, un taux élevé de violence dans les prisons et un manque de contrôle de la part des autorités, l'usage excessif de la détention préventive et la corruption au sein de la direction pénitentiaire, portent quotidiennement de graves atteintes aux droits des détenus.

L'OPCAT dans les Amériques

La région est à la deuxième place dans le monde par le nombre de ratifications de l'OPCAT. Elle compte 14 Etats parties, tous d'Amérique latine. Parmi ceux-ci, 12 ont déjà nommé et créé leur Mécanisme national de prévention (MNP) - un organe de contrôle chargé de visiter régulièrement les lieux de détention.

Alors que certains Etats ont opté pour la création d'une nouvelle institution (Honduras, Guatemala et Paraguay), la majorité des Etats a nommé comme MNP une institution préexistante (Mexique, Costa Rica, Chili, Uruguay, Équateur et Nicaragua). Une évolution spécifique à cette région qui mérite d'être signalée concerne la création de mécanismes locaux de prévention dans les provinces argentines et les Etats brésiliens pour répondre aux besoins spécifiques des structures fédérales et aux problèmes de lenteur des processus de mise en oeuvre de mécanismes nationaux au niveau fédéral.

Depuis les années '80, l'APT a joué un rôle actif, au niveau national et régional, dans les Amériques et tout particulièrement en Amérique latine. En 2010, l'APT a ouvert son premier bureau régional à Panama et a intensifié de manière substantielle sa présence dans la région. Actuellement, l'APT s'emploie à promouvoir l'OPCAT dans les quelques pays qui n'ont pas encore ratifié le traité, à assister les acteurs nationaux dans les nombreux défis liés à la mise en oeuvre de MNP efficaces et indépendants, à la sensibilisation sur la nécessité de prévenir la torture et à la formation de nombreux acteurs (médiateurs, procureurs, juges, institutions nationales des droits de l'homme et ONG) impliqués dans le monitoring des lieux de détention.

L’APT remercie particulièrement le Liechtenstein pour soutenir son bureau regional au Panama.

 

 



Membres du staff
Audrey Olivier Muralt
Directrice, Bureau régional en Amérique latine
+507 317 1021/1106
Isabelle Heyer Frigo
Responsable du programme Amériques
+41 22 919 21 79
Sara Vera López
Chargée de projet
+507 317 1021/1106
Carmen Fleitas
Assistante de projet
+507 317 1021/1106
Dernier Tweet